TÉLÉCHARGER LA VALSE LENTE DES TORTUES GRATUIT

J’avoue ceci est un peu réducteur mais c’est mon ressenti. J’apprécie toujours autant la plupart des personnages L’avantage c’est que cela se lit vite. Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard. Un Livre de Poche offert.

Nom: la valse lente des tortues
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 10.27 MBytes

La présence de Philippe, son beau-frère, qui l’aime et la désire, peut lui faire oublier ces horreurs. Définitivement on n’y croit pas. La valse lente des tortues. Votre avis sur le livre Annuler la réponse. Pancol que j’ai préféré, c’est: Critique de Livrophage Pessoulens, Inscrite le 28 février , 58 ans – 7 juillet

Quel plaisir que de retrouver Joséphine et son entourage, plus ou moins bienveillant! Seule avec Lenfe, sa fille cadette, elle prend tout doucement valae marques dans sa nouvelle ,ente. Hortense avait secoué la tête, exaspérée. Des larmes étaient montées dans ses yeux paniqués. Pas de série ou de livres liés. Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série. Enregistrez-vous pour publier une critique éclair!

Dans la même lignée que le premier tome Critique de AmaranthMimoInscrite le 25 mai28 ans – 8 mars C’est avec plaisir que j’ai à nouveau écouté tortuss suite de la trilogie livre-audio. Ce deuxième tome toryues un peu plus mouvementé, les rebondissements et les extravagances sont plus nombreuses. Ces derniers sont peut-être un peu trop forcés mais j’ai tout de même accroché au livre dans son ensemble.

J’apprécie toujours autant la plupart des personnages Bref, une bonne suite pour ceux qui ont aimé le premier tome. Je débute actuellement le troisième dew et j’espère ne pas me lasser de cette trilogie!

Bien mais rocambolesque Critique de PolgaraInscrite le lentd novembre36 ans – 27 janvier Certes ce n’est pas de la grande littérature mais Katherine Pancol ne nous a pas épargné les situations invraisemblables: La valse lente des tortues se lit tout de même avec plaisir Les yeux jaunes vous regardent toujours Critique de Lilule baalon, Inscrite le 24 février45 ans – 5 septembre Quel plaisir de retrouver notre petite famille si particulière.

Notre Joséphine et Zoé ont déménagé et se sont installées dans un appartement des beaux quartiers. Hortense poursuit son rêve à Londres dans une école de stylistes. Mais décide de ne pas porter plainte, pour ne pas perturber Zoé. Quelques jours plus tard Zoé reçoit une carte postale de son père.

Antoine serait encore vivant? Une romance commence entre Philippe et Jo. Dans ce second épisode, est très différent. Je ne parle pas du style ou du otrtues. Bien sûr Cure-Dent ne vous décevra pas surtout avec la dispute avec Joséphine. La petite baisse de régime de la trilogie Critique de Auly Poissy, Inscrite le 6 janvier25 ans – 7 janvier « Les yeux jaunes des crocodiles » nous font entrer dans un univers à la fois surprenant et plein de rebondissements qui a su m’émerveiller grâce à ses personnages hauts en couleurs et au caractère pour certain bien trempé!

Ce deuxième tome a été pour moi la transition un peu longue entre le premier et le troisième tome qui m’a procuré autant de plaisir que le premier. Cependant le style reste toujours aussi agréable et il se lit torthes La valse lente des crocodiles Critique de SarazohraInscrite le 3 mars30 ans – 7 janvier J’ai accroché toftues ce deuxième tome. On suit les mêmes personnages que le premier tome et on apprend à en connaitre d’autre.

La Valse lente des tortues

Surtout les deux dernières parties où un suspense se met en place et où on a hâte de connaitre l’issue. L’auteur crée du suspense qui au final fait plus « rire » qu’autre chose même si c’est dramatique. Mais on passe un agréable moment. Hâte de lire le tome suivant. J’ai préféré le premier Critique de Marielle-c-moiInscrite le 12 août37 vase – 25 novembre Eh oui, le risque d’une trilogie c’est de savoir si on va faire mieux ou moins bien.

  TÉLÉCHARGER MEDAL OF HONOR DEBARQUEMENT ALLI ISO GRATUIT

Dans ce cas, j’ai moins accroché à ce deuxième tome, même si le scénario est original et on continue de suivre les histoires de nos personnages découverts dans le premier livre Mais le livre stagne par moment J’ai quand même lu le troisième tome que j’avais acheté d’avance! Pas si mal Critique de PA57Inscrite le torteus octobre35 ans – 9 juin Pour ma part, la suite ne m’a pas déçue.

En effet, il ne s’agit pas de grande littérature, mais tout de même d’un bouquin de détente. Je trouve les caractères des personnages tout à fait vraisemblables, par contre les situations sont effectivement farfelues, le pire étant probablement le bébé plus que surdoué.

La valse lente des tortues

Malgré tout, cela reste une lecture sympathique, avec des personnages attachants. Mais il a au moins le mérite de nous divertir, même si les personnages sont un peu caricaturaux. J’ai bien aimé les soucis de Joséphine, mais l’histoire du tueur en série était vraiment, mais vraiment glauque.

Je n’ai pas été aussi enthousiaste que pour le premier livre de la série, je ne suis pas non plus sûre de lire le troisième. Totalement navrant … Critique de Monde imaginaire Bourg La Reine, Inscrite le 6 octobre45 ans – 16 novembre Katherine Pancol prendrait-elle ses lecteurs pour des cornichons? Je pense que la réponse est oui, trois fois OUI. L’intrigue est navrante, les personnages sont tellement caricaturaux qu’ils m’ont fait grincer des dents!

C’est tellement creux que je n’ai même pas pris la peine de le terminer ce qui est très rare Une histoire pleine de bons sentiments Critique de TyorisInscrite le 11 septembre38 ans – 11 septembre Suite du livre « Les yeux jaunes des crocodiles », on y retrouve tous les personnages de celui-ci avec un grand plaisir. Beaucoup de rebondissement, plusieurs intrigues, de l’amitié, de l’amour, des personnages qu’on aime, et d’autres qu’on aime détester.

Quelques brins de folies dans l’histoire qui peuvent sembler complètement loufoques à ceux qui ne savent plus rêver, certes, mais c’est un roman pour s’évader, pour ma part cela ne m’a en rien choquée ou gênée. J’ai préféré ce livre au précédent, il est tellement prenant que j’y suis restée littéralement scotchée!

La valse lente des tortues – Katherine Pancol – Babelio

De plus, l’auteur n’a pas persévéré dans l’écriture d’un roman dans le roman comme dans « Les yeux jaunes Avec plus d’intrigue et de mystère, ça donne du piquant. On a du mal à décrocher quand on plonge dedans. C’est ce que j’appelle le « style parlé ».

la valse lente des tortues

L’avantage c’est que cela se lit vite. Les personnages sont toujours aussi attachants et l’histoire aussi invraisemblable: Néanmoins, il y a un fil conducteur qui est la recherche d’un serial killer.

Cela reste donc un thriller gentillet à lire au second degré: Je mets quand-même 4, ce n’est pas le Goncourt mais ce livre m’a bien divertie. On baisse d’un cran Critique de FlorianInscrit le 22 octobre37 ans – 3 novembre Après avoir dévoré « les yeux jaunes des crocodiles » je me suis lancé logiquement dans « la valse lente des tortues ».

Et comme beaucoup d’écrivains à succès avant elle, Mme Pancol est tombée dans le piège commercial de pondre une suite à la va vite pour faire plaisir à son éditeur et surfer sur la vague pour empocher un max de pépettes! C’est toujours moyennement écrit et sans véritable colonne vertébrale, même si le style est enlevé, les personnages sont toujours aussi caricaturaux et les bons sentiments débordent de partout.

  TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT ECLIPSE HELIOS GRATUIT

la valse lente des tortues

Mais bon j’avais passé outre au premier opus, ce n’est pas ce qui m’a le plus gêné. Non, le plus gênant c’est que l’histoire est invraisemblable! Du grand n’importe quoi! Un jumeau machiavélique improbable, un enfant super savant qui baigne dans le surnaturel, de la magie noire, et je passe sur Lefloc-Pignel et Iris à la fin du livre: Et pourquoi pas une invasion de martiens tant qu’on y est?? Reste le plaisir de retrouver les personnages auxquels on s’était attaché et quelques situations savoureuses, notamment celles où on voit la méchanceté et la mesquinerie d’Henriette!

Et après avoir lu d’autres critiques sur le 3e opus « les écureuils Ca ne m’étonne pas et je ne l’achèterai pas! Il vaut mieux ne pas lire le livre de trop. Dommage je resterai sur cette impression Ah Joséphine quand tu nous tiens!! Critique de Laure 11Inscrite le 15 août44 ans – 15 septembre Presque aussi bien que le premier. On passe un bon moment tout simplement En effet, deux au maximum!

Critique de FranBlan Montréal, Québec, Inscrite le 28 août76 ans – 30 août J’ai acheté les deux premiers tomes de cette trilogie de Katherine Pancol par la même occasion et je termine la lecture en boucle du deuxième tome, déçue Non pas que j’aie été éblouie par la lecture du premier tome, mais dans l’ensemble, cette lecture m’avait divertie et la qualité de l’écriture avait relativement compensé le manque d’originalité du contenu. Absolument rien n’évolue dans ce deuxième tome, en plus on y ajoute quelques éléments grotesques qui sont aussi désolants que désopilants!

Je persiste à apprécier le haut niveau de qualité ainsi que la recherche du vocabulaire de cet ouvrage, mais ne peux malheureusement que me réjouir de n’avoir pas aussi acheté le troisième tome!

Critique de ChloéInscrite le 2 août22 ans – 2 août J’ai adoré ce livre! Même si je n’ai pas lu le premier. Dans ce livre il y avait du mystère, de l’amour, de l’amitié, de la méchanceté Ce qui fait un super livre!

Et je pense que je vais lire les autres Critique de JustepourparlerInscrite le 17 mai43 ans – 17 mai Que veut nous expliquer Mme Pancol dans ce second roman comme dans le premier d’ailleurs? Que les gentils gagnent toujours à la fin? Que les beaux ne sont pas les plus heureux? Que la niaiserie et la gentillesse ouvrent toutes les portes du bonheur?

Je n’ai pas réussi à m’attacher à l’anti-héroïne Joséphine. Et ça rend tout le monde est heureux parce que Joséphine est gentille et Iris méchante.

la valse lente des tortues

J’avoue ceci est un peu réducteur mais c’est mon ressenti. Et cette façon de caricaturer la vie et le quotidien extraordinaire de gens censés nous ressembler.

Du rêve qui n’est pas à portée de main et une intrigue trop tirée par les cheveux pour être crédible. Un livre qui aura son adaptation au cinéma! Critique de HaïkuInscrite le 20 avril40 ans – 20 avril J’ai avalé le premier tome, intriguée par le personnage de Joséphine et ses complexes.